Chanson Aux marches du Palais

Les origines de la comptine Aux marches du Palais

Aux marches du palais est une chanson populaire française.
Ses paroles datent du XVIIIème siècles mais plus de 40 versions différentes ont été référencé entre 1732 et 1790.
Cette chanson a été reprise par de nombreux grands chanteurs, tels qu'Edith Piaf, Yves Montand, Marie Laforêt ou encore Nana Mouskouri.


Aux marches du palais (bis)
Y'a une tant belle fille, lon la
Y'a une tant bielle fille.

Elle a tant d'amoureux (bis)
Qu'elle ne sait lequel prendre, lon, la
Quelle ne sait lequel prendre.

C'est un p'tit cordonnier (bis)
Qu'a eu la préférence, lon, la
Qu'a eu la préférence

Et c'est en la chaussant (bis)
Qu'il fit sa connaissance, lon, la
Qu'il fit sa connaissance.

"La belle, si tu voulais (bis)
Nous dormirions ensemble, lon, la
Nous dormirions ensemble...

Dans un grand lit carré (bis)
Parfumé de lavande, lon, la
Parfumé de lavande.

Aux quatres coins du lits (bis)
Un bouquet de pervenches, lon, la
Un bouquet de pervenches.

Dans le mitan du lit (bis)
La rivière est profonde, lon, la
La rivière est profonde.

Tous les chevaux du roi (bis)
Pourraient y boire ensemble, lon, la
Pourraient y boire ensemble.

La belle si tu voulais (bis)
Nous dormirions ensemble, lon, la
Nous dormirions ensemble.

Et nous serions heureux (bis)
Jusqu'à la fin du monde, lon, la
Jusqu'à la fin du monde.


Blog créé par Mathilde Soëte, que vous pouvez retrouver sur Google

A propos | Conditions d'utilisation | FAQ | Contact