Chanson Compagnons de la Marjolaine

Les origines de la comptine Compagnons de la Marjolaine

Compagnons de la Marjolaine est une chanson tradionnelle de France dont la musique remonte au XVIème siècle.
Les compagnons étaient en fait une confrérie chargées de la sécurité des rues, places ou ruelles de Paris au Moyen-Age. En effet, les rues de ce temps étaient fort peu sures et souvent remplient d'ivrognes et d'autres malfrats.
Ces confréries composées de bourgeois souvent boutiquier, changeur ou notaire faisaient des rondes chaque nuit.
Malheureusement pour eux, il était fort rare qu'ils arrivent à attraper les malfrat qui les entendait arriver et se réfugiaient aussitôt à la Cour des Miracles.
Seuls les sourd-muets étaient appréhendés.


Qu'est-c' qui passe ici si tard,
Compagnons de la Marjolaine,
Qu'est-c' qui passe ici si tard,
Gai, gai, dessus le quai ?

C'est le chevalier du guet,
Compagnons de la Marjolaine,
C'est le chevalier du guet,
Gai, gai, dessus le quai.

Que demande le chevalier,
Compagnons de la Marjolaine,
Que demande le chevalier,
Gai, gai, dessus le quai ?

Une fille à marier,
Compagnons de la Marjolaine,
Une fille à marier,
Gai, gai, dessus le quai.

Sur la minuit repassez,
Compagnons de la Marjolaine,
Sur la minuit repassez,
Gai, gai, dessus le quai.

Voilà la minuit passée,
Compagnons de la Marjolaine,
Voilà la minuit passée,
Gai, gai, dessus le quai.

Qu'est-c' que vous me donnerez,
Compagnons de la Marjolaine,
Qu'est-c' que vous me donnerez,
Gai, gai, dessus le quai ?

De l'or, des bijoux assez,
Compagnons de la Marjolaine,
De l'or, des bijoux assez,
Gai, gai, dessus le quai.

Je n'suis pas intéressée,
Compagnons de la Marjolaine,
Je n'suis pas intéressée,
Gai, gai, dessus le quai.

Mon coeur je vous donnerai,
Compagnons de la Marjolaine,
Mon coeur je vous donnerai,
Gai, gai, dessus le quai.


Blog créé par Mathilde Soëte, que vous pouvez retrouver sur Google

A propos | Conditions d'utilisation | FAQ | Contact