L’origine du sapin de noël

D'après les historiens, le sapin ou l'arbre de Noël a fait son apparition en 1521.

A cette époque, on avait associé chaque mois à un arbre particulier. Le mois décembre était lié à l'épicéa. Puisque le 24 décembre symbolisait la veillée de Noël, une fête était organisée dans les villages.

Pour marquer l'événement, les villageois s'amusaient à décorer tous les épicéas aux alentours avec des pommes. C'est ainsi qu'avait donc commencé le sapin de Noël en Europe.

Toutefois, c'est en 1546 que la tradition du sapin de Noël avait réellement vu le jour. Cette année, tout le monde avait le droit de couper des grands arbres verts le jour de la Saint Thomas, le 21 Décembre. Chaque membre de la famille était ensuite invité à décorer l'arbre avec des pommes, des confiseries, des statuettes de la vierge Marie ainsi que des petits gâteaux.

Mais à l'époque, l'église avait considéré cet acte comme une coutume uniquement réservée aux non-chrétiens. Ce n'est que vers le milieu des années 1900, qu'elle commença à accepter le sapin dans ses locaux.

Les décorations ne se limitaient plus aux confiseries et petits gâteaux mais à d'autres objets. Une étoile devait être fixée au sommet de l'arbre pour symboliser l'étoile qui avait guidé les rois mages lors de la naissance du petit Jésus.

Le sapin de Noël est aujourd'hui accepté dans toutes les religions chrétiennes, aussi bien chez les protestants que les catholiques. Seulement pour les protestants, il représentait l'arbre du paradis.

Dans les pays orientaux, le sapin représentait le dieu « Attis ». On l'avait décoré avec des pièces d'argent et d'or.

De nos jours, l'arbre de Noël est décoré avec des guirlandes, des lumières, des boules pour qu'il soit des plus jolis.



Blog créé par Mathilde Soëte, que vous pouvez retrouver sur Google

A propos | Conditions d'utilisation | FAQ | Contact