Le mercredi des cendres

Le mercredi des cendres marque le début du Carême chez les catholiques. La date de sa célébration se situe entre le 4 février et le 10 mars.

Elle ouvre une période de 40 jours qui rappelle surtout le séjour du Christ dans le désert avant de commencer son ministère. Pendant cette période, tous les chrétiens pensent aux souffrances de Jésus. Ils observent une période de jeûne et de pénitence. Le lendemain du mardi gras, ils font le rite de l’imposition des cendres.

Le prêtre trace une croix sur leur front en leur rappelant leur condition humaine et leur imperfection. Le verset 19 du chapitre 3 du livre de la Genèse est la parole sacrée choisie pour marquer le mercredi des cendres. Celle-ci invite chaque être humain à se souvenir qu’il est poussière et qu’il retournera en poussière.

Pour s’amender, il lui est demandé de prier et d’avoir une meilleure attitude d’accueil et de partage envers les plus démunis. Pour l’église catholique, cette démarche spirituelle est plus importante même que la privation de nourriture en elle-même ou la charité.

Les cendres utilisés pour célébrer le mercredi des cendres
proviennent des cendres des rameaux. Ces derniers ont été bénis lors du dimanche des rameaux précédant la dernière fête pascale et qui ont ensuite été brûlés. Symbole de purification, le feu est censé évoquer la force de l’amour qui réduit en cendres le péché et tout ce qui peut le représenter.

En ce sens, le rite de l’imposition des cendres constitue un rite pénitentiel par lequel le fidèle se convertit et confirme sa foi. Le mercredi des cendres constitue donc une occasion pour petits et grands de se préparer à accueillir la gloire de Jésus célébrée le jour de Pâques.

Blog créé par Mathilde Soëte, que vous pouvez retrouver sur Google

A propos | Conditions d'utilisation | FAQ | Contact