Les rameaux

Les rameaux ont été célébrés pour la première fois en 383 à Jérusalem, au Proche-Orient.

Selon la tradition chrétienne, cette fête est commémorée le sixième dimanche de Carême. Soit, le dimanche qui précède le jour de Pâques. Les rameaux symbolisent le début de la semaine sainte.

Cette dernière correspond à l’arrestation et à la crucifixion de Jésus. Elle aboutit à sa résurrection le jour de Pâques. Pour les chrétiens, les rameaux rappellent généralement les palmes qui ont été agitées pour accueillir Jésus dans la ville de Jérusalem. Ce jour là, une grande foule acclamait Jésus. Elle déposait par terre des vêtements sur son passage. Elle agitait des palmes et criait Hosanna. Jésus, lui, était sur un ânon.

Avec cette humble monture, il venait faire son entrée solennelle. Aujourd’hui, pour fêter le dimanche des rameaux, les chrétiens vont à la messe avec des branches. Dans la plupart des régions de France, l’on utilise du buis. Dans certaines, l’on privilégie les oliviers et les lauriers.

Dans le sud, les rameaux sont faits de palmes. C’est pourquoi le dimanche des rameaux est également appelé dimanche des palmes à certains endroits. Dans plusieurs pays tels que la Grande-Bretagne, la Russie ou encore la Pologne, ce sont les branches de saule qui font office de rameaux. Dans d’autres pays, c'est le sapin.

Le choix des branchettes à utiliser change donc d'une région à une autre et d'un pays à un autre. Il suffit juste que l’arbre ait un feuillage sempervirent ou toujours vert pour témoigner de l’immortalité de Jésus. Lors de la messe, tous les rameaux sont bénis par le prêtre. Ils sont ensuite, soit déposés sur des tombeaux, soit plantés dans un pot à la maison.

D’autres personnes préfèrent les tresser pour les rendre plus beaux.

Blog créé par Mathilde Soëte, que vous pouvez retrouver sur Google

A propos | Conditions d'utilisation | FAQ | Contact