L’origine de la galette des rois

La galette des rois est une pâtisserie typique qui symbolise le jour de l'Epiphanie. A rappeler que cette dernière célèbre la présentation de l'enfant Jésus aux Rois Mages.

C'est le 6 janvier de chaque année qu'est célébrée cette fête. L'on se demande alors depuis quand a-t-on commencé à la célébrer et à manger des galettes pour marquer l'occasion? La réponse est depuis très très longtemps. Depuis les années 300, les Romains fêtaient Saturne, le Dieu de la richesse, de l'abondance et de la paix. Puis, ils étaient devenus des chrétiens.

La fête pour Saturne se transformait alors en célébration des Rois Mages qui offraient des cadeaux à Jésus.

Toute la famille se réunissait à l'occasion pour manger des délicieuses galettes.

Dans les années 1000, les moines de Besançon choisissaient leur chef en cachant une sorte de haricot dans un pain. On appelait cette particule la fève.

Les ménages français ont commencé à l'utiliser à partir de 1200. Celui qui recevait la fève pouvait se régaler pendant plusieurs semaines du mois de janvier. C'est cette personne qui est nommée Roi ou Reine de la fête.

La fève était ensuite remplacée par de l'argent. De l'or très brillant était même utilisé par les plus riches. A une certaine époque, les galettes étaient remplacées par des brioches. Depuis, on mangeait plusieurs types de pains selon les régions. La coque était servie en Ariège, la fougasse était présente en Languedoc. Des gâteaux spécialement garnis de grains d'anis ou de fruits confits étaient aussi très célèbres. Certaines familles mangeaient même beaucoup de beignets appelés pâtissous ou crépeaux.

Ainsi, depuis toujours, l'épiphanie était une occasion pour toute la famille, petits et grands, de partager des activités ensemble. Ils mangeaient des galettes exquises dans la joie totale.

Blog créé par Mathilde Soëte, que vous pouvez retrouver sur Google

A propos | Conditions d'utilisation | FAQ | Contact